Le cobalt de structure électronique [Ar] 4s2 3d7 est le second élément du huitième groupe secondaire, ce métal de transition fait partie du groupe du fer. Le corps simple cobalt a des propriétés physiques assez voisines de celles du fer et du nickel. D’un point de vue chimique, il est moins réactif que le fer. Le cobalt est aussi un élément du groupe 9, dont les trois premiers Co, Rh et Ir constituent le groupe du cobalt.

la transition énergétique en quelques chiffres

Glencore, géant du négoce des matières premières et premier producteur mondial de cobalt, va livrer au chinois GEM un total de 52 800 tonnes en trois ans. L’industriel chinois, également recycleur de batteries électriques, va fournir au constructeur automobiles allemand Volkswagen l’essentiel de la commande géante de batteries vertes que le constructeur vient de signer pour un montant de 20 milliards d’euros.

Volkswagen veut produire 3 millions de véhicules électriques d’ici 2025, en équipant 16 usines d’ici 2022.
Les prix du cobalt ont plus que triplé depuis 2016, en raison de la demande, des constructeurs de véhicules électriques. Glencore, dont le cobalt est un sous-produit de ses mines de cuivre et de nickel en République démocratique du Congo, au Canada (Sudbury) et en Australie (Murrin Murrin), prévoit de produire 39 000 tonnes de cobalt en 2018 – soit 35% de la production mondiale.

En République démocratique du Congo, la réforme du code minier va augmenter le coût de production du cobalt, désormais considéré comme stratégique par ce pays d’Afrique. Il sera taxé à 10% contre moins de 2% aujourd’hui. Le métal se négocie 85.000 dollars la tonne au London Metal Exchange (LME), la Bourse des métaux de Londres, contre 22.000 dollars en janvier 2016.

Le nickel, quant à lui est toujours en eau calme. Vendredi, à Londres, il s’échangeait dans une fourchette de prix 13.537-13785 dollars, en très légère hausse + 0,20 %. Du côté des statistiques, la dernière publication du Groupe international d’étude du nickel (INSG) à Lisbonne montre une augmentation annuelle de 1,8% de la production minière calédonienne. Pour la production métallurgique, les exportations de ferronickel, par la SLN et KNS, ont progressé de 8,1% notamment vers les Etats-Unis avec 5.958 tonnes (+56%), Taïwan 13.026 tonnes (+21%), la Chine, 30.084 tonnes (+18,5%). En Europe, c’est la Belgique qui est le principal importateur de nickel calédonien avec 4.727 tonnes de FeNi (+7%). En revanche, les exportations ont baissé vers l’Inde (-65%), la Corée du Sud (-49%) et l’Espagne (-36%).

Laisser un commentaire